Communiqué : Marie-Hélène Gaudreau et le Bloc Québécois au service des étudiants, des agriculteurs et des aînés

Laurentides–Labelle, le 1er mai 2020 – Des députés du Bloc Québécois ont profité du retour en Chambre mercredi pour faire avancer plusieurs enjeux pour la population du Québec. Pour le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, « la collaboration apporte des gains, à la condition de demeurer vigilants. Cette fois-ci, les gains que nous avons obtenus auront des impacts positifs importants pour les étudiants, les aînés et les agriculteurs. C’est notre travail qui a permis ces avancées et nous devons espérer que les Québécois s’y reconnaîtront ».

Pour les jeunes, le Bloc Québécois a obtenu un engagement du gouvernement pour que la nouvelle aide financière pour les étudiants soit ajustée afin de ne jamais pénaliser les personnes qui travaillent. « Enfin, de nombreux parents nous ayant interpellés seront heureux d’apprendre que le gouvernement a accepté notre demande afin qu’un étudiant ne perde pas l’ensemble de sa prestation s’il décide de travailler à temps plein. Ainsi, le soutien financier apporté devrait inciter à l’emploi en toute circonstance », souligne Marie-Hélène Gaudreau.

En ce qui concerne les personnes aînées, le Bloc Québécois demandait un engagement du gouvernement pour mieux soutenir ces grands oubliés des programmes d’aide actuels, notamment par une augmentation de la pension de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti. Jusqu’à tout récemment, le gouvernement refusait de considérer une hausse de la pension de la Sécurité de vieillesse. « Nous travaillons ce dossier depuis de nombreuses années. Les personnes âgées étaient déjà oubliées lorsque j’étais attachée politique entre 2009 et 2011. Dans Laurentides–Labelle, il s’agit d’un peu plus du quart de la population. Il est temps que les choses bougent! », de préciser Mme Gaudreau. Dorénavant, le gouvernement s’engage à le considérer. Il s’agit d’un pas dans la bonne direction et le Bloc Québécois continuera de réclamer des bonifications.

Enfin, pour répondre aux demandes des agriculteurs qui veulent faire valoir leurs besoins dans le contexte de la pandémie, le Bloc Québécois a fait des interventions pour que le comité parlementaire de l’agriculture soit mis en place de manière virtuelle. De plus, les bloquistes se sont entendus avec le gouvernement pour qu’un soutien financier, qui sera disponible pour les agriculteurs, soit également élargi aux autres secteurs de l’économie, afin qu’ils puissent embaucher, notamment des étudiants.

« Il ne se passe pas une journée sans que je ne sois interpellée par des citoyennes et citoyens de Laurentides–Labelle qui vivent des situations particulières, et mon objectif c’est de leur trouver des solutions. Je participe également aux nombreuses cellules de crise ayant été mises en place dans la circonscription, ce qui me permet de connaître les enjeux réels vécus dans les différents secteurs d’activités », conclut madame Gaudreau.

– 30 –

Source :

Maryse Larente, directrice

Bureau de la députée Marie-Hélène Gaudreau

819 440-3091

maryse.larente.338@parl.gc.ca